YDE CDM

Les nouvelles tendances

Les nouvelles tendances

L’impression 3D

Qu'est-ce que l'impression 3D ?

L’impression 3D n’est pas une technologie fonctionnant d’une seule et même manière. Il existe différentes méthodes permettant d’imprimer un objet en 3D. Bien que les techniques d’impression soient différentes sur leur forme, le principe reste toujours le même. Il consiste à superposer des couches de matières avec une imprimante 3D selon les instructions provenant d’un fichier 3D.

L'impression 3D vous permet de créer des formes complexes avec un minimum de matières premières. Autre détail intéressant, des pièces individuelles peuvent facilement être reproduites selon vos besoins, par exemple dans le cas où les pièces ne seraient plus disponibles sur le marché.

Pour réaliser une impression 3D, vous devez d'abord créer un modèle numérique 3D de l’objet souhaité. Cela peut se faire avec un logiciel de modélisation, en se basant sur un fichier CAO (Conception assistée par ordinateur) ou à l'aide d'un scanner 3D. L'imprimante 3D peut utiliser divers matériaux, tels que le plastique, la résine, la céramique, des aliments, le papier, le béton et les métaux. Il faut cependant noter que les procédures d’impression 3D varient en fonction de la sélection du matériel.

Quels sont les avantages de l’impression 3D ?

  • Réalisable avec un minimum de matières premières
  • Production de pièces individuelles selon les besoins
  • Finition précise

Pour quels métiers l’impression 3D est-elle intéressante ?

Une imprimante 3D peut être utilisée dans presque tous les domaines, notamment grâce à la diversité de matériaux utilisables, elle ne convient cependant pas à la production de masse.

Voici quelques exemples :

Pour plus d’informations sur l’impression 3D : 5 applications de l’imprimante 3D qui peuvent simplifier la vie des entreprises

La réalité augmentée

Qu’est-ce que la réalité augmentée ?

La réalité augmentée est une technologie qui permet d’intégrer en temps réel des éléments virtuels (objets virtuels, animations, textes, données, sons) en 2D ou 3D au sein d’un environnement réel. La technologie fonctionne par l'intermédiaire d'un terminal qui filme le monde réel et est visionnée à partir d’un écran (smartphone, tablette, paire de lunettes, casque ou système d'affichage tête haute). Le principe est de combiner le virtuel et le réel et donner l’illusion d’une intégration parfaite à l’utilisateur.

Quels sont les avantages de la réalité augmentée ?

  • Mieux informé
  • Meilleure compréhension du produit final
  • Augmentation de l’efficacité
  • Meilleure expérience client

Quelques exemples :

  • Essayage d’un look. L’horlogerie Baume a développé une solution qui permet aux clients de visualiser, configurer, modifier et finalement acheter leur montre via leur smartphone à l’aide d’un bracelet papier connecté (NFC) directement sur leur poignet. Pour les salons de coiffure, il existe des solutions qui permettent aux clients de changer par exemple la couleur de leurs cheveux ou d’essayer un look différent en temps réel grâce à une application mobile ou un miroir intelligent. De telles solutions existent aussi pour d’autres métiers, comme la mode, les lunetteries, etc.
  • Soutien à la prise de décision. Lugarde donne aux clients potentiels la possibilité d’utiliser la réalité augmentée pour visualiser l’abri de jardin qu’ils ont configuré dans le configurateur 3D du site web dans leur propre jardin et de vérifier si leur conception leur convient. Ils ont même la possibilité de virtuellement circuler autour de l’abri de jardin ou de l’inspecter de l’intérieur. Les clients potentiels ont donc la possibilité de projeter des objets non existants dans un environnement et de regarder des objets dans leur maison avant que la décision d’achat n’ait été prise.
  • Fournir de la clarté. Daikin a développé une solution qui permet aux clients de voir l’intérieur et qui leur explique le fonctionnement des différents éléments de leur système de chauffage et de climatisation. De plus, si un modèle numérique d’une infrastructure technique a été créé, la réalité augmentée peut afficher et retrouver des éléments cachés, comme des câbles ou tuyaux dans un mur.
  • Les réparations. La réalité augmentée peut être un outil intéressant lors de travaux de réparation. Comme il existe de plus en plus de marques et modèles dont le fonctionnement et la réparation diffèrent fortement, la réalité augmentée peut être utilisée pour afficher les informations de service et les instructions de montage à l’aide de lunettes intelligentes. Vos employés n’ont ainsi plus besoin d’emporter des manuels d’utilisation et il sera même possible d’expliquer par distance à un amateur comment résoudre le problème.

Pour plus d’informations sur la réalité augmentée : La réalité virtuelle et augmentée dans l’Artisanat

L’internet des objets (IoT)

Qu’est-ce que l’internet des objets ?

L'expression anglaise « Internet of Things », IoT, en français l'internet des objets, désigne l'interconnectivité d'objets intelligents par internet. Les objets intelligents interconnectés sont capables de communiquer entre eux moyennant des processeurs numériques et des capteurs intégrés. Ils touchent beaucoup de métiers et les domaines d’application sont nombreux - que ce soit la caméra de sécurité, le thermostat, la montre, la poubelle, l’éclairage ou la porte. Cette technologie constitue aussi la base pour les applications Smart Home.

Quels sont les avantages de l’internet des objets ?

  • Peut effectuer des mesures en permanence.
  • Peut effectuer des mesures à distance ce qui donne accès à des données qu’il serait impossible d’obtenir par des humains.
  • Permet aux entreprises de piloter leurs opérations avec une haute précision.

Quelques exemples :

  • Les captures. Les captures donnent aux artisans la possibilité d’extraire des informations tels que l’humidité, la température, la pression, la charge, etc. et de les afficher sur leurs appareils mobiles. Ceci n’est pas seulement un gain de temps énorme, mais crée aussi un réservoir du savoir.
  • La maintenance. Il existe de plus en plus de machines, qui peuvent par exemple engager un monteur, prévoir leur propre nettoyage ou qui proposent au client des produits de soins adaptés et tout ceci de manière autonome.
  • Les installations smart-home. Que ce soient des fenêtres ou le chauffage intelligents, les clients optent de plus en plus pour des objets connectés dans leur maison.

Pour plus d’informations sur l’internet des objets : Les chaînes de valeur de l’Artisanat changeront énormément

L’intelligence artificielle

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

On parle d’intelligence artificielle (ou IA), dès qu’un ordinateur effectue un processus de décision de façon autonome, contrairement aux processus informatiques « classiques » où l’ordinateur ne fait qu’exécuter des commandes données par un humain. Il existe une IA faible et une IA forte. Le fonctionnement de l’IA faible est limité et prédéfini. C’est-à-dire qu’elle est incapable de répondre à une commande qu’elle ne connaît pas. L’IA forte a la capacité d’apprendre et de s’améliorer en autonomie en observant son environnement et en acquérant de l’expérience. Elle tire elle-même des conclusions et adapte son comportement en conséquence.

Quels sont les avantages de l’intelligence artificielle ?

L’IA peut :

  • analyser une quantité énorme de données ;
  • croiser les données pour en tirer des conclusions ;
  • aider à améliorer la sécurité informatique, les processus de production, la gestion financière, la gestion des déchets, etc.

Quelques exemples :

  • La détection d’anomalies. L’IA a le potentiel d’analyser une énorme quantité de données à une vitesse bien supérieure à la nôtre, de façon à détecter des anomalies en temps record.
  • L’optimisation des trajets. Les applications de navigation se servent également d’une IA pour optimiser les suggestions de trajet en temps réel. Les données enregistrées par nos téléphones mobiles permettent à l’IA de ces applications de navigation de rediriger préventivement les personnes suivantes en cas de bouchons ou d’autres blocages.
  • Les chatbots. Pour toutes demandes simples il donne une réponse prédéfinie, mais si la question devient trop compliquée il relaie le prospect vers un humain.
  • La saisie automatique des données. Certains logiciels plus sophistiqués proposent des modules qui servent à éliminer la saisie manuelle des données et peuvent même automatiser des tâches (p.ex. logiciels de comptabilités).

Pour plus d’informations sur l’IA : Intelligence artificielle

La blockchain

Qu’est-ce que la blockchain ?

Une blockchain est un registre qui permet de stocker et d’échanger des informations de manière sécurisée, fiable et non modifiable. Elle constitue donc une base de données sécurisée qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Elle est distribuée et partagée par l’ensemble de ses utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Il n’y aucun mécanisme central de gestion de la blockchain, c’est un système qui vit en autonomie.

Quels sont les avantages de la blockchain ?

  • Plus de sécurité, de transparence et de protection des données. Comme toutes les actions sont stockées sous forme cryptée dans la blockchain, il est possible de voir exactement quelles actions ont été réalisées et quand. Les différents blocs se construisent les uns sur les autres, de sorte que leur manipulation devient très difficile, voire impossible.
  • Aucune structure centrale nécessaire. Il n'y a pas de serveur central sur lequel toutes les données sont stockées, mais tous les membres de la blockchain stockent toutes les données. Cela augmente la sécurité et élimine la nécessité d'avoir un serveur central. Le réseau blockchain se protège donc par l'intermédiaire de ses membres.
  • Vitesse accrue et réduction des coûts. La blockchain permet d'augmenter la vitesse de traitement des processus dans l'entreprise et de mettre en place et de gérer des flux de données. De plus, les entreprises n’ont plus besoin de leurs propres serveurs. Par conséquent, les données peuvent être transmises plus rapidement et facilement, les coûts réduits et les processus deviennent plus rapides et plus efficaces.

Quelques exemples :

  • Gérer et signer des contrats. Comme la blockchain intègre l’ensemble des transactions effectuées par ses utilisateurs depuis sa création et les ordonne du plus ancien au plus récent, elle peut donner une vue d’ensemble des contrats conclus. De plus elle permet aux utilisateurs de signer une transaction avec une clé privée. Ces informations seront donc ajoutées au nouveau bloc de la chaîne.
  • Exécuter automatiquement les conditions d'un contrat. Ce programme informatique, appelé contrat intelligent (en anglais : smart contract), permet d’auto-exécuter les clauses spécifiques d’un contrat (p.ex. si un avion a du retard, le contrat intelligent de l’assurance voyage peut automatiquement vérifier si l’avion a eu du retard, déterminer les montants de prestations à payer et créditer le compte du client).
  • Vérifier la provenance de produits. La blockchain étant un registre, elle peut servir à établir une traçabilité et transparence sur toutes sortes de produits et services. Elle peut être utilisée comme outil de notarisation décentralisé afin de certifier les différentes étapes de l’évolution d’un document électronique et de garantir l’intégrité des fichiers numériques. Les entreprises peuvent par exemple utiliser des codes QR pour accéder aux données d’un produit et recevoir une vue d’ensemble inaltérable tout au long de la chaîne de production (p.ex. pour prouver la qualité et l’origine des produits alimentaires ou l’origine des œuvres d’art numérique).
  • Améliorer la chaîne de logistique. La blockchain permet à toutes les parties de la chaîne de logistique (fournisseurs, destinataires, transporteurs, financiers, etc.) de disposer du même niveau d'information. Les données d’expédition (autorisations, documentation, données capteur telles que la température, le poids, l’interruption de la chaîne du froid, etc.) sont traçables en temps réel par toutes les parties. Ceci n’élimine pas seulement le besoin de documentation papier et diminue la charge administrative, mais permet aussi de réagir instantanément en cas de problème et facilite la planification des étapes suivantes.

Pour plus d’informations sur les cas d’utilisation de la blockchain dans l’Artisanat, veuillez consulter cet article.

 

Les nouvelles tendances pour le secteur principal de la construction

La modélisation des données du bâtiment (BIM)

Qu’est-ce que la modélisation des données du bâtiment ?

La modélisation des données du bâtiment, mieux connue sous le nom « BIM » (Building Information Modelling), peut être avantageuse pour toutes les parties impliquées dans un projet de construction. BIM permet aux entreprises de créer des workflows et des modèles 3D numériques regroupant intelligemment et structurellement les données du projet de construction. Toutes les caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un bâtiment ainsi que ses installations sont saisies de façon numérique pour ainsi créer une copie 3D numérique du bâtiment.

BIM permet :

  • de définir et clarifier « qui fait quoi » ;
  • d’améliorer la coopération entre les parties prenantes d’un projet de construction (architecte, maître d'ouvrage, entrepreneur, maçon, couvreur, etc.) ;
  • de travailler simultanément et en temps réel sur une plateforme de données ;
  • à toutes les parties impliquées d’accéder librement aux données, de les éditer facilement et de les échanger rapidement ;
  • de détecter d’éventuels problèmes et de les traiter le plus tôt possible ce qui rend l’exécution des tâches plus efficace et assure une construction de meilleure qualité ;
  • de réaliser un chiffrage des coûts et une planification plus précise pour l’entretien futur du bâtiment, sa rénovation ou son remodelage.

Quels sont les avantages du BIM ?

  • Meilleure estimation des coûts
  • Meilleure coopération entre les différentes parties prenantes
  • Identification rapide de problèmes et de solutions
  • Amélioration de la qualité
  • Un jumeau numérique du projet final

Pour plus d’informations : Réussites digitales – La modélisation des données du bâtiment (BIM)

Le drone

Comment utiliser un drone ?

Les drones peuvent être utilisés dans les domaines les plus divers. Ils peuvent, par exemple, être utilisés pour inspecter des ponts et des façades, mais aussi pour effectuer des prises de mesures en 3D, prendre des images infrarouges ou des vues aériennes, et tout ceci à un prix abordable.

L’utilisation d’un drone est surtout pratique pour préparer des offres. Elle vous permet d’avoir une vue instantanée de la construction, de constater son état et de déterminer le volume en matières premières à commander. Les images prises par le drone ne sont pas seulement utiles pour l’artisan, mais peuvent aussi accomplir un travail de persuasion chez le client – après tout, une image vaut mieux qu’un long discours.

En utilisant un drone pour la préparation d’une offre, toutes les données sont saisies numériquement et le traitement des commandes peut en conséquent être effectué rapidement et en grande partie sans papier.

Qui peut profiter d’un drone ?

Toutes les entreprises qui travaillent en hauteur ou qui doivent relever des mesures ont beaucoup à gagner en utilisant un drone.

Quels sont les avantages de drones ?

  • Economie de temps et d’argent
  • Evaluation et prise de mesures rapide
  • Traitement rapide des données collectées
  • Assiste le client dans sa décision

Quels sont les points d’attention ?

Il faut cependant noter que l’utilisation de drones peut entraîner certains risques.

Avant l’utilisation vous devez :

  • vous assurer que votre assurance couvre les dégâts qui peuvent éventuellement résulter de l’usage de votre drone. En principe, vous devez souscrire à une assurance supplémentaire pour drones.
  • enregistrer votre drone auprès de la Direction de l’Aviation Civile (DAC).
  • demander une autorisation avant chaque vol.

Au Luxembourg, vous n’avez pas le droit de faire voler votre drone à plus de 50 mètres de hauteur et vous devez à tout moment garder le contact visuel direct. En plus, vous n’avez pas le droit de survoler des personnes, des animaux, des autoroutes et des chemins de fer. Il est interdit de faire voler votre drone dans un rayon de deux kilomètres autour d’un héliport ou d’un aéroport, ainsi que dans un rayon de cinq kilomètres autour de l’Aéroport International du Luxembourg.

Les nouvelles tendances pour le secteur du second œuvre

La modélisation des données du bâtiment (BIM)

Qu’est-ce que la modélisation des données du bâtiment ?

La modélisation des données du bâtiment, mieux connue sous le nom « BIM » (Building Information Modelling), peut être avantageuse pour toutes les parties impliquées dans un projet de construction. BIM permet aux entreprises de créer des workflows et des modèles 3D numériques regroupant intelligemment et structurellement les données du projet de construction. Toutes les caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un bâtiment ainsi que ses installations sont saisies de façon numérique pour ainsi créer une copie 3D numérique du bâtiment.

BIM permet :

  • de définir et clarifier « qui fait quoi » ;
  • d’améliorer la coopération entre les parties prenantes d’un projet de construction (architecte, maître d'ouvrage, entrepreneur, maçon, couvreur, etc.) ;
  • de travailler simultanément et en temps réel sur une plateforme de données ;
  • à toutes les parties impliquées d’accéder librement aux données, de les éditer facilement et de les échanger rapidement ;
  • de détecter d’éventuels problèmes et de les traiter le plus tôt possible ce qui rend l’exécution des tâches plus efficace et assure une construction de meilleure qualité ;
  • de réaliser un chiffrage des coûts et une planification plus précise pour l’entretien futur du bâtiment, sa rénovation ou son remodelage.

Quels sont les avantages du BIM ?

  • Meilleure estimation des coûts
  • Meilleure coopération entre les différentes parties prenantes
  • Identification rapide de problèmes et de solutions
  • Amélioration de la qualité
  • Un jumeau numérique du projet final

Pour plus d’informations : Réussites digitales – La modélisation des données du bâtiment (BIM)

La réalité virtuelle

Qu'est-ce que la réalité virtuelle ?

Sous le nom réalité virtuelle on désigne la représentation et la perception simultanée d’un monde artificiel créé par un ordinateur dans lequel l’utilisateur immerge complètement. Des lunettes spéciales permettent à l’utilisateur d’avoir une vue globale (360°) du monde répliqué en 3D et de s’y déplacer librement.

Quels sont les avantages de l'utilisation de la réalité virtuelle ?

  • Mieux répondre aux exigences des clients
  • Satisfaction plus élevée des clients
  • Moins de modifications à un stade ultérieur
  • Gain de temps
  • Meilleure facturation des coûts
  • Prise de décision plus informée
  • Meilleure préparation des projets

Quelques exemples :

  • Lors de la planification. Cette nouvelle technologie peut vous fournir un support de vente en stimulant l'imagination de votre client et en lui permettant de voir une image réaliste et précise de l'espace conçu. Elle vous permet d’accueillir vos clients dans leur nouvelle maison avant même de la construire. En outre, le client peut par exemple traverser sa future maison avec un joystick. Ses propositions de modification peuvent être mises en œuvre et validées immédiatement.
  • Prendre de meilleures décisions. La représentation virtuelle peut soutenir les clients dans leur prise de décision. Elle vous permet de mieux répondre à leurs exigences et d’améliorer leur satisfaction. Toutefois, l'utilisation de la réalité virtuelle n’est pas seulement utile pour vos clients, mais aussi pour vous en tant qu'artisan. Dès la conception du projet, le client possède une bonne compréhension et un visuel du résultat final. Il est donc plus satisfait par le résultat final et demande moins de modifications à un stade ultérieur. Vous réduisez ainsi le risque de mauvaises surprises, et améliorez en même temps la gestion des coûts et de votre temps.
  • Préparation du personnel de terrain. Les casques de réalité virtuelle peuvent aussi être utilisés dans la préparation des employés à un nouveau chantier. Le chef d’équipe peut utiliser le casque VR pour donner des explications sur le chantier à ses équipes et pour attirer leur attention sur ses particularités. Ceci permet aux employés de se faire une idée des travaux à effectuer et de mieux se préparer.
  • L’apprentissage virtuel. Entre-temps, il est aussi possible d‘apprendre la manipulation de machines à l’aide de casques VR. N’importe si vous travaillez comme menuisier, peintre, vernisseur ou maçon, de nombreux programmes sont disponibles pour soutenir les entreprises dans la formation. Il est par exemple possible d’apprendre les procédures de travail de sciage à l’aide d’une scie circulaire virtuelle ou d’apprendre les travaux de peinture à l’aide d’un simulateur qui donne un retour direct sur la distance, l’angle et la vitesse, et tout ceci sans consommation de matériel et risque de blessure.

Pour plus d’informations :

La technique laser et la réalité virtuelle

La réalité virtuelle et augmentée dans l’Artisanat

Le mesurage 3D

Comment utiliser le mesurage 3D ?

Afin d’acquérir des données 3D d’une pièce ou d’un objet, les entreprises peuvent utiliser une solution de laser scanning 3D. Le résultat obtenu est un fichier 3D informatique qui peut être enregistré, édité et même imprimé en 3D. Les données collectées par le scanner 3D sont souvent utilisées pour la conception 3D d’un environnement, d’un objet ou en combinaison avec des lunettes de réalité virtuelle.

Quels sont les avantages du mesurage 3D ?

  • Mesurage au millimètre près et ceci même pour les pièces meublées et à angles
  • Possession de toutes mesures d’une pièce
  • Elimination des sources d’erreur
  • Gain de temps et d’argent
  • Plus de temps pour parler au client

Pour plus d’informations : La technique laser et la réalité virtuelle

Le drone

Comment utiliser un drone ?

Les drones peuvent être utilisés dans les domaines les plus divers. Ils peuvent, par exemple, être utilisés pour inspecter des toits, des ponts et des façades, mais aussi pour effectuer des prises de mesures en 3D, prendre des images infrarouges ou des vues aériennes, et tout ceci à un prix abordable. Les drones peuvent donc être utiles aussi bien pour les couvreurs que pour les ramoneurs.

L’utilisation d’un drone est surtout pratique pour préparer des offres. Elle vous permet d’avoir une vue instantanée de la construction, de constater son état et de déterminer le volume en matières premières à commander. Les images prises par le drone ne sont pas seulement utiles pour l’artisan, mais peuvent aussi accomplir un travail de persuasion chez le client – après tout, une image vaut mieux qu’un long discours.

En utilisant un drone pour la préparation d’une offre, toutes les données sont saisies numériquement et le traitement des commandes peut en conséquent être effectué rapidement et en grande partie sans papier.

Qui peut profiter d’un drone ?

Toutes les entreprises qui travaillent en hauteur ou qui doivent relever des mesures ont beaucoup à gagner en utilisant un drone.

Quels sont les avantages de drones ?

  • Economie de temps et d’argent
  • Evaluation et prise de mesures rapide
  • Traitement rapide des données collectées
  • Assiste le client dans sa décision

Quels sont les points d’attention ?

Il faut cependant noter que l’utilisation de drones peut entraîner certains risques.

Avant utilisation vous devez :

  • vous assurer que votre assurance couvre les dégâts qui peuvent éventuellement résulter de l’usage de votre drone. En principe, vous devez souscrire à une assurance supplémentaire pour drones.
  • enregistrer votre drone auprès de la Direction de l’Aviation Civile (DAC).
  • demander une autorisation avant chaque vol.

Au Luxembourg, vous n’avez pas le droit de faire voler votre drone à plus de 50 mètres de hauteur et vous devez à tout moment garder le contact visuel direct. En plus, vous n’avez pas le droit de survoler des personnes, des animaux, des autoroutes et des chemins de fer. Il est interdit de faire voler votre drone dans un rayon de deux kilomètres autour d’un héliport ou d’un aéroport, ainsi que dans un rayon de cinq kilomètres autour de l’Aéroport International du Luxembourg.

Les nouvelles tendances pour les fleuristes & paysagistes

La réalité virtuelle

Qu'est-ce que la réalité virtuelle ?

Sous le nom réalité virtuelle on désigne la représentation et la perception simultanée d’un monde artificiel créé par un ordinateur dans lequel l’utilisateur immerge complètement. Des lunettes spéciales permettent à l’utilisateur d’avoir une vue globale (360°) du monde répliqué en 3D et de s’y déplacer librement.

Quels sont les avantages de l'utilisation de la réalité virtuelle ?

  • Mieux répondre aux exigences des clients
  • Satisfaction plus élevée des clients
  • Moins de modifications à un stade ultérieur
  • Gain de temps
  • Meilleure facturation des coûts
  • Prise de décision plus informée
  • Meilleure préparation des projets

Quelques exemples :

  • Lors de la planification. Cette nouvelle technologie peut vous fournir un support de vente en stimulant l'imagination de votre client et en lui permettant de voir une image réaliste et précise de l'espace conçu. Elle vous permet d’accueillir vos clients dans leur nouveau jardin avant même de l’aménager. En outre, le client peut par exemple traverser son futur jardin avec un joystick. Ses propositions de modification peuvent être mises en œuvre et validées immédiatement.
  • Prendre de meilleures décisions. La représentation virtuelle peut soutenir les clients dans leur prise de décision. Elle vous permet de mieux répondre à leurs exigences et d’améliorer leur satisfaction. Toutefois, l'utilisation de la réalité virtuelle n’est pas seulement utile pour vos clients, mais aussi pour vous en tant qu'artisan. Dès la conception du projet, le client possède une bonne compréhension et un visuel du résultat final. Il est donc plus satisfait par le résultat final et demande moins de modifications à un stade ultérieur. Vous réduisez ainsi le risque de mauvaises surprises, et améliorez en même temps la gestion des coûts et de votre temps.
  • Préparation du personnel de terrain. Les casques de réalité virtuelle peuvent aussi être utilisés dans la préparation des employés à un nouveau chantier. Le chef d’équipe peut utiliser le casque VR pour donner des explications sur le chantier à ses équipes et pour attirer leur attention sur ses particularités. Ceci permet aux employés de se faire une idée des travaux à effectuer et de mieux se préparer.
  • L’apprentissage virtuel. Entre-temps, il est aussi possible d‘apprendre la manipulation de machines à l’aide de casques VR. De nombreux programmes sont disponibles pour soutenir les entreprises dans la formation. Il est par exemple possible d’apprendre les procédures de travail de sciage à l’aide d’une tronçonneuse virtuelle qui donne un retour direct sur la technique, et tout ceci sans consommation de matériel et risque de blessure.

Pour plus d’informations :

La technique laser et la réalité virtuelle

Contact

ServiceeHandwierk
Digitalisation
CarmenKieffer
Conseillère digitalisation
FrédéricWeimerskirch
Conseiller digitalisation
AnneMajerus
Chef de service