YDE CDM

La vente en ligne

La vente en ligne

Pourquoi vendre en ligne ?

Selon Eurostat, 79 % des résidents luxembourgeois ont acheté des biens ou services en ligne en 2020. Cependant seulement 10 % des entreprises luxembourgeoises ont réalisé une vente en ligne en 2020.

Comment vendre en ligne ?

La vente en ligne à travers une place de marché

Il existe une multitude de places de marché digitales, globales telles que Amazon et eBay ou plus locales telles que Letzshop au Luxembourg.

Letzshop est la première marketplace en ligne au Luxembourg.

  • Disponible à toute entreprise ayant un établissement au Grand-Duché de Luxembourg.
  • L’utilisation de la marketplace coûte € 500 par an.
  • Engagement sur deux ans.
  • Pas de commission sur les ventes.
  • Support par une équipe locale.
Les avantages
Les désavantages
  • La charge de travail et le coût initial, par rapport à la création d’un e-shop propre à l’entreprise, sont beaucoup moins importants. Il suffit d’entrer les informations sur les produits pour se lancer.
  • Des coûts récurrents supplémentaires.
  • La sécurité informatique est gérée par la place de marché, ce qui est surtout important pour le paiement en ligne.
  • Des obligations envers la place de marché.
  • La place de marché est responsable du bon fonctionnement du site et elle a donc un engagement de qualité de service envers vous, l’artisan, ainsi qu’envers ses utilisateurs finaux, vos clients. C’est-à-dire que les problèmes informatiques seront identifiés et réglés rapidement.
  • Commissions de vente payables (Letzshop ne prélève pas de commission de vente).
  • Un nombre croissant d’utilisateurs lance ses recherches de produit directement sur des places de marché (surtout Amazon). Ils ne trouveront donc pas l’e-shop qu’une entreprise a mis sur son propre site.  En étant présente sur les plateformes, l’entreprise a plus de chance à être trouvée par les internautes, plus de notoriété et une plus grande portée.
 
  • Certaines places de marchés vous offrent aussi des services de stockage et de livraison des marchandises.
 
Les avantages
  • La charge de travail et le coût initial, par rapport à la création d’un e-shop propre à l’entreprise, sont beaucoup moins importants. Il suffit d’entrer les informations sur les produits pour se lancer.
  • La sécurité informatique est gérée par la place de marché, ce qui est surtout important pour le paiement en ligne.
  • La place de marché est responsable du bon fonctionnement du site et elle a donc un engagement de qualité de service envers vous, l’artisan, ainsi qu’envers ses utilisateurs finaux, vos clients. C’est-à-dire que les problèmes informatiques seront identifiés et réglés rapidement.
  • Un nombre croissant d’utilisateurs lance ses recherches de produit directement sur des places de marché (surtout Amazon). Ils ne trouveront donc pas l’e-shop qu’une entreprise a mis sur son propre site.  En étant présente sur les plateformes, l’entreprise a plus de chance à être trouvée par les internautes, plus de notoriété et une plus grande portée.
  • Certaines places de marchés vous offrent aussi des services de stockage et de livraison des marchandises.
Les désavantages
  • Des coûts récurrents supplémentaires.
  • Des obligations envers la place de marché.
  • Commissions de vente payables (Letzshop ne prélève pas de commission de vente).
 
 

Les points d’attention

  • La priorité pour les places de marchés est la satisfaction des clients finaux. En cas de litige avec le client final, le commerçant sera presque systématiquement tenu responsable, à raison ou à tort.

La boutique en ligne sur le site internet

Une option pour les entreprises est de gérer leur propre boutique en ligne sur leur site internet.

Les avantages
Les désavantages
  • Vous évitez les commissions imposées par une place de marché. Vos marges vous reviennent à 100 %. A noter que Letzshop ne prélève pas de commission de vente.
  • La mise en place est initialement plus compliquée et plus chère que la vente via une place de marché existante comme Amazon ou Letzshop.
  • Si vous vendez à travers une place de marché, la marque reconnue sera avant tout celle de la place de marché, puis en un deuxième temps la vôtre. Sur votre propre site, le focus est sur votre marque et vos produits.
  • Si vous vendez vos produits ou services sur votre propre site internet, seulement les visiteurs de votre site peuvent placer des commandes. Ceci limitera votre nombre de clients potentiels. Des plateformes de vente en ligne par contre peuvent vous aidez à augmenter votre notoriété et votre visibilité.
  • Si vos clients sont avant tout des clients de proximité géographique, vous créez une relation plus intime avec lui, notamment si vous vous occupez vous-même de la livraison. Vous appliqueriez une approche plus locale.
 
Les avantages
  • Vous évitez les commissions imposées par une place de marché. Vos marges vous reviennent à 100 %. A noter que Letzshop ne prélève pas de commission de vente.
  • Si vous vendez à travers une place de marché, la marque reconnue sera avant tout celle de la place de marché, puis en un deuxième temps la vôtre. Sur votre propre site, le focus est sur votre marque et vos produits.
  • Si vos clients sont avant tout des clients de proximité géographique, vous créez une relation plus intime avec lui, notamment si vous vous occupez vous-même de la livraison. Vous appliqueriez une approche plus locale.
Les désavantages
  • La mise en place est initialement plus compliquée et plus chère que la vente via une place de marché existante comme Amazon ou Letzshop.
  • Si vous vendez vos produits ou services sur votre propre site internet, seulement les visiteurs de votre site peuvent placer des commandes. Ceci limitera votre nombre de clients potentiels. Des plateformes de vente en ligne par contre peuvent vous aidez à augmenter votre notoriété et votre visibilité.
 

Les points d’attention

Il ne suffit pas seulement de réfléchir à la conception du site, mais également

  • à la gestion ;
  • aux frais de la logistique de la livraison ;
  • à la gestion des retours de marchandises ;
  • au payement sécurisé en ligne ;
  • aux droits et obligations contractuelles vis-à-vis des clients.

En résumé, construire votre propre site représente une charge de travail considérable en permanence, mais vous garantit une maîtrise de bout en bout de votre activité.

La vente en ligne à travers les réseaux sociaux

Instagram

Instagram a toujours été un moyen de découvrir de nouveaux produits. C’est pourquoi le réseau social donne maintenant aux entreprises la possibilité de transformer leur compte Instagram en vitrine. Les utilisateurs peuvent directement acheter le contenu des photos, des vidéos, des stories ou d’Instagram live sans quitter l’application.

Facebook

Facebook a aussi introduit ses « Boutiques Facebook ». Ceux-ci permettent aux entreprises de présenter leurs produits et de les vendre directement en ligne. De plus, Facebook affiche les produits qui sont proposé sur une boutique Facebook avec paiement sur la Facebook Marketplace. Ainsi la visibilité de l’entreprise est encore plus élevée.

Le cross-canal : Click & collect

Dans une majorité des cas, l’e-commerce se déroule sous forme purement digitale. Néanmoins, le cross-canal sous forme de « click & collect » (acheter en ligne et retirer en magasin) est une autre forme d’e-commerce qui relie le monde physique au monde virtuel. Cette option est intoéressante pour :

  • limiter le temps d’attente pendant les heures de pointe ;
  • réserver des produits en magasin ;
  • donner plus de flexibilité aux clients en leur proposant de placer des commandes en ligne.

Quels sont les points d’attention ?

N’importe quel canal de vente en ligne vous choisissez, il est important que vous :

  • réfléchissez à la gestion de stocks ;
  • déterminez les différents aspects de la logistique (coûts, organisation, délais, etc.) ;
  • mettez en place un service après-vente ;
  • répondez aux besoins des clients ;
  • présentez aux clients un site bien structuré et organisé ;
  • fournissez des informations (description, prix, conditions générales de vente, délais de livraison, etc.) sur les produits et services vendus ;
  • publiez des avis et recommandations d’autres clients.

Pour plus d’informations sur la vente en ligne : Fiche Pratique : Premiers pas dans la vente en ligne

L’e-commerce pour le fleuristes et paysagistes

Pour les fleuristes et paysagistes, les opportunités proposées par le e-commerce sont intéressantes sous condition que cette nouvelle activité soit bien préparée.

Les points d’attention

L’emballage de produits fragiles

Au contraire de la majorité des produits vendus en ligne, la gamme de produits des fleuristes et paysagistes est composée en grande partie de produits frais fragiles et volumineux. Afin d’assurer que vos produits arrivent à destination dans l’état voulu vous devez vous assurer que l’emballage utilisé est conçu à cet effet. Vous pouvez ainsi vous assurer que votre produit ne bouge pas à l’intérieur de l’emballage, qu’il soit protégé contre d’éventuels chocs ou contre des variations de température.

La gestion des délais de livraison

La gestion de vos délais de livraison est cruciale pour les produits qui ne peuvent pas être stockés pendant plusieurs jours ou même semaines avant d’être livrés.

Si vous vous chargez vous-même de la livraison, prenez le temps de mettre à point votre organisation pour assurer une livraison rapide et fluide.

Si vous chargez un prestataire d’effectuer la livraison à votre place, dressez un « engagement de qualité de service » (communément appelé « Service Level Agreement » ou « SLA ») avec lui pour établir une base juridique sur laquelle vous pouvez vous reposer si le prestataire ne remplit pas ses obligations. Letzshop propose aussi par l’intermédiaire un partenariat un service de livraison pour les fleuristes et paysagistes.

L’e-commerce pour le secteur de l’alimentation

Pour le secteur de l’alimentation, les opportunités proposées par l’e-commerce sont intéressantes sous condition que cette nouvelle activité soit bien préparée. Voici quelques points d’attention :

L’emballage de produits frais ou fragiles

Au contraire de la majorité des produits vendus en ligne, la gamme de produits de l’alimentation est composée en partie de produits frais ou fragiles. Afin d’assurer que vos produits arrivent à destination dans l’état voulu vous devez vous assurer que l’emballage utilisé est conçu à cet effet. Vous pouvez ainsi vous assurer que votre produit ne bouge pas à l’intérieur de l’emballage, qu’il soit protégé contre d’éventuels chocs ou contre des variations de température.

La gestion des délais de livraison

La gestion de vos délais de livraison est également cruciale pour les produits qui ne peuvent pas être stockés pendant plusieurs jours ou même semaines avant d’être livrés.

Si vous vous chargez vous-même de la livraison, prenez le temps de mettre à point votre organisation pour assurer une livraison rapide et fluide.

Si vous chargez un prestataire d’effectuer la livraison à votre place, dressez un « engagement de qualité de service » (communément appelé « Service Level Agreement » ou « SLA ») avec lui pour établir une base juridique sur laquelle vous pouvez vous reposer si le prestataire ne remplit pas ses obligations. Letzshop propose aussi par l’intermédiaire un partenariat un service de livraison pour les entreprises du secteur de l’alimentation.

Contact

ServiceeHandwierk
Digitalisation
CarmenKieffer
Conseillère digitalisation
FrédéricWeimerskirch
Conseiller digitalisation
AnneMajerus
Chef de service