YDE CDM

Aides aux entreprises

Aides aux entreprises

De quoi s’agit-il ?

 La complexité et le nombre croissant des aides existantes au Grand-Duché du Luxembourg ont motivé la Chambre des Métiers à mettre à disposition des chefs d’entreprises, ainsi que des créateurs d’entreprises, un outil qui leur permet d’avoir une vue d’ensemble sur toutes aides qui peuvent leur être attribuées.

En effet, la Chambre des Métiers entend compléter son assistance en facilitant autant que possible la tâche aux entreprises du secteur artisanal. Grâce à cet outil, le chef d’entreprise et le créateur d’entreprise trouveront ainsi plus facilement les aides auxquelles ils peuvent avoir droit, ainsi que toutes les conditions à remplir et toutes les démarches à accomplir afin de pouvoir en bénéficier. 

Cette rubrique constitue ainsi un outil précieux permettant aux chefs d’entreprises et aux créateurs d’entreprises de s’informer immédiatement sans passer par des recherches parfois fastidieuses, et ainsi, envoyer et compléter leur demande au plus vite.

Qui est concerné ?

Les aides regroupées dans cet outil s’adressent à différents types de bénéficiaires et les entités et personnes concernées varient donc selon le type d’aide.

Ainsi, sont proposées des aides qui soutiennent les petites et moyennes entreprises dans leurs projets d’investissements, d’internationalisation mais également de développement qui se fait soit à travers des procès d’innovation ou bien à travers d’autres moyens qui ont besoin d’un conseil.

Par ailleurs, ils existent également des aides spécifiques pour les entreprises qui veulent former des jeunes ou bien soutenir et engager des personnes qui sont actuellement en chômage.

Les aides proviennent soit de l’État (Ministère de l’Économie, ADEM, etc.) soit de la SNCI (Société Nationale de Crédit et d’Investissement) qui est un établissement bancaire de droit public spécialisé dans le financement à moyen et à long terme des entreprises luxembourgeoises. Celle-ci accorde des prêts à l’investissement, à l'innovation ainsi que des crédits à l'exportation. Pour l’artisanat, le crédit d’équipement, le prêt de création et de reprise, le crédit d’internationalisation ainsi que les prêts pour la recherche, le développement et l’innovation sont le plus adaptés.

Pour des informations supplémentaires à propos des aides, veuillez contacter:

Résultats (52)